NetApp et EMC s’affrontent pour optimiser l’archivage

dedeupUne stratégie d’administration de la volumétrie, en période de vaches maigres, consiste à associer le stockage multiniveau, la déduplication et quelques automates de déplacement de données. Rappelons que le stockage multiniveau apporte la protection adaptée à la valeur des données ; ainsi, les informations de l’ERP et les fichiers de la bureautique vont-ils s’appuyer sur des disques rapides ou économiques avant d’être glissés vers les bandes. Une procédure de déduplication judicieusement intégrée à cette organisation fera gagner de précieux Tera-octets aux espaces de stockage secondaires. D’où la bagarre actuelle entre NetApp et EMC pour intégrer les algorithmes de Data Domain.
L’optimisation de la gestion du stockage est « consciente des applications » chez NetApp. Elle suit une approche à base de règles d’entreprise chez EMC, pour rester conforme aux règles des branches d’activités. Le programme System Manager (sous Windows) de NetApp, gratuit pour les clients du fournisseur, pilote les baies de stockage FAS2000 et FAS3000. Il automatise les tâches de gestion de périphériques courantes, offre la déduplication, l’allocation dynamique et les snapshots. De nouvelles versions d’applications packagées d’Operations Manager, de Provisioning Manager et de Protection Manager seront également disponibles au mois de juillet 2009. « L’objectif de NetApp est d’offrir à ses clients les outils d’optimisation du stockage qui leur permettront d’améliorer leurs processus métier et de réduire leurs coûts », déclare Patrick Rogers, Vice-président en charge du marketing des solutions chez NetApp.
« La gestion centrée sur les applications présente deux inconvénients majeurs », estime Mark Lewis d’EMC. « Premièrement, il est impossible d’appliquer des règles cohérentes et systématiques lorsque chaque application a sa propre méthode pour archiver et protéger les informations. Quand la rétention, la gestion des enregistrements et la conformité sont gérées par chaque application, il devient extrêmement difficile d’avoir une stratégie globale à l’échelle de l’entreprise. Deuxièmement, ce mode de gestion limite à une seule application l’exploitation d’informations susceptibles d’avoir de la valeur pour d’autres. » En revanche, une gestion centralisée à base de règles, tant des informations que de leurs déplacements, permet d’intégrer étroitement conformité, gestion du risque et archivage. Elle réduit les coûts et les risques associés à la rétention et à la destruction des informations, en exploitant les technologies de déduplication et de stockage différencié et en étendant l’archivage à un plus grand nombre d’applications. Lancée en avril dernier, la famille de produits EMC SourceOne a été spécialement conçue pour répondre aux problématiques actuelles d’archivage et gouvernance. Mark Lewis a démontré qu’un client utilisant EMC SourceOne Email Management pour archiver ses eMails pouvait réduire son coût total de possession de 50% et rentabiliser sa solution en seulement 12 mois.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :